Bienvenue sur Mon Espace Réseau
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie
Il est présentement...
Vidéo Rencontre Mon Espace Réseau
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Hommage pour toi Petite Cédrika Provencher
Sam 30 Jan 2016 - 23:12 par administrateur

» Le corps de Cédrika Provencher retrouvé
Jeu 17 Déc 2015 - 13:27 par Kalystar

» Tarot pour Cédrika
Mer 16 Déc 2015 - 15:18 par manonp

» me décrire
Dim 17 Mai 2015 - 1:07 par ryan33

» A l'aiiiiiide!!
Mer 13 Mai 2015 - 13:48 par luz_mia

» Voyance avec Lauravision
Mer 13 Mai 2015 - 13:44 par luz_mia

» FRERE ELYÔN EST LE VRAI PROPHETE !
Dim 10 Mai 2015 - 12:19 par rimus

» Voyants-Médiums Bénévole
Mer 15 Avr 2015 - 12:46 par Mirra16

» Besoin de lumière
Mer 15 Avr 2015 - 12:43 par Mirra16

» NOUVELLE Médium Bénévole c'est jointe a l'équipe de Voyance Gratuite
Mer 18 Mar 2015 - 11:52 par lepasha

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 140 le Ven 5 Aoû 2011 - 11:59
Liens Utilitaires
Nos Partenaires
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partagez | 
 

 Afghanistan: La base de Gagetown en deuil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Afghanistan: La base de Gagetown en deuil   Lun 15 Déc 2008 - 9:20

Afghanistan: La base de Gagetown en deuil
(Source: Radio-Canada) Trois militaires canadiens ont été tués et un autre blessé par la déflagration d'un engin explosif improvisé à l'ouest de Kandahar, dans le Sud afghan. Une autre explosion tue trois policiers afghans.








initializeArticleBodyFontSize()

Trois soldats canadiens sont morts samedi à l'ouest de Kandahar, en Afghanistan, après que leur véhicule eut été frappé par la déflagration d'un engin explosif improvisé.
Les trois militaires sont le caporal Thomas Hamilton, le soldat John Curwin et le soldat Justin Jones. Ils faisaient tous trois partie de la Compagnie Golf du 2e bataillon du Royal Canadian Regiment, basé à Gagetown, au Nouveau-Brunswick.
Un autre soldat a été blessé et repose dans un état stable. L'explosion est survenue vers 9 h, heure de Kandahar, au moment où les militaires circulaient à la frontière entre les districts d'Arghandab et de Zhari, près du village de Senjaray.
Selon certaines informations, les soldats auraient reçu un appel leur indiquant qu'une bombe allait être dissimulée sur cette route.
Des policiers tués, le corps d'un musicien retrouvé
Samedi, trois policiers afghans ont également été tués et 11 personnes blessées - dont cinq policiers - dans l'explosion d'une bombe dissimulée dans une carriole en bois, dans une rue de Kandahar. Selon les autorités afghanes, l'attentat visait un véhicule de police.
Dimanche, le corps d'un musicien a été retrouvé au lendemain de l'enlèvement d'un groupe de six personnes dans la province de Paktika, dans l'est du pays. Selon l'Agence France Presse, les talibans ont indiqué avoir enlevé le groupe pour ne pas avoir respecté une interdiction de jouer de la musique. Ils ont toutefois nié avoir tué le musicien, indiquant qu'un membre du groupe est mort d'une crise cardiaque. Aucune information n'est disponible sur la situation des cinq autres personnes.
Les civils et les forces de l'ordre doivent composer avec la violence qui s'intensifie en Afghanistan depuis deux ans. En plus des trois militaires canadiens tués samedi, quatre soldats britanniques ont perdu la vie ces derniers jours.
Trois autres militaires canadiens avaient été tués le 5 décembre dernier dans le district d'Arghandab, eux aussi par un engin explosif improvisé. Dix-sept militaires canadiens en Afghanistan ont été tués par ce genre de bombe artisanale depuis le début de l'année, 50 depuis le début de la mission canadienne en Afghanistan, en 2002.
La mort des trois militaires, samedi, est survenue presque au même moment que les funérailles du caporal Mark McLaren, tué la semaine dernière en Afghanistan avec deux autres soldats ontariens. Près de 1000 personnes ont assisté samedi à ses obsèques à Peterborough, au nord-est d'Oshawa.
En entrevue au Réseau de l'information, le brigadier-général à la retraite Gaston Côté, qui a visité la région en mars dernier, a indiqué que l'explosion était survenue sur une route importante au plan économique. Il a ajouté que la route était asphaltée et que la bombe avait pu être dissimulée dans un canal situé sous la chaussée.
Le brigadier-général Côté souligne que ces engins explosifs sont de plus en plus sophistiqués. Il ajoute qu'une partie de la population afghane appuie les talibans et peut leur fournir des informations sur le passage des convois canadiens.


Un hiver mouvementé
L'hiver est normalement une période plus calme pour les soldats déployés. Mais la FIAS a indiqué la semaine dernière qu'elle s'attendait à devoir mener de nouvelles opérations durant la saison froide. (Lire notre article à ce sujet)
Les Forces canadiennes disposent maintenant de six hélicoptères de location pour leurs missions de ravitaillement, pour éviter les risques liés aux déplacements terrestres.
Des appareils Chinook achetés aux États-Unis doivent être déployés sous peu, et devraient être escortés par des hélicoptères armés.
Radio-Canada.ca avec Presse canadienne et Agence France Presse
Revenir en haut Aller en bas
marie_madeleine

avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 56
Localisation : *Laval*~~ÎLE JÉSUS~~
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Afghanistan: La base de Gagetown en deuil   Jeu 20 Aoû 2009 - 18:42

http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/200908/19/01-893803-un-sergent-en-mission-chez-google.php

Iran: les sites nucléaires «peuvent être bombardés» dit un général américain



http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/201001/10/01-937733-iran-les-sites-nucleaires-peuvent-etre-bombardes-dit-un-general-americain.php

Nucléaire: les sanctions ne feront pas reculer l'Iran



http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orient/201001/09/01-937649-nucleaire-les-sanctions-ne-feront-pas-reculer-liran.php

Iran: arrestation de 30 «mères en deuil»



http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orient/201001/10/01-937768-iran-arrestation-de-30-meres-en-deuil.php

Les forces de sécurité ont arrêté une trentaine de membres du groupe dit des «mères en deuil» qui protestaient à Téhéran contre la mort ou la disparition de leurs enfants lors des manifestations post-électorales, a rapporté dimanche un site Internet d'opposition.




*****IRBID *ISRAEL* en ligne a 23:34 pm
Vendredi le 26 Mars 2010





_________________


Dernière édition par marie_madeleine le Jeu 8 Avr 2010 - 20:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie_madeleine

avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 56
Localisation : *Laval*~~ÎLE JÉSUS~~
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Afghanistan: La base de Gagetown en deuil   Sam 19 Déc 2009 - 14:56

http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orient/200912/19/01-932615-yemen-plus-de-30-membres-dal-qaeda-arretes.php

http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/200908/06/01-890368-ben-laden-et-zawahiri-seront-deferes-a-la-justice.php

Ben Laden et Zawahiri «seront déférés à la justice»



Aucune information fiable sur Ben Laden depuis des années

http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/200912/06/01-928398-aucune-information-fiable-sur-ben-laden-depuis-des-annees.php

Washington a laissé Ben Laden s'échapper en 2001

http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/200911/29/01-926151-washington-a-laisse-ben-laden-sechapper-en-2001.php

Publié le 15 mars 2010 à 10h11 | Mis à jour à 10h17


La CIA a-t-elle empoisonné un village français?






La CIA a-t-elle déjà poussé l'audace de ses expérimentations jusqu'à empoisonner volontairement un village français? C'est la nouvelle hypothèse à la mode dans les médias de l'Hexagone pour expliquer le mystérieux épisode d'hystérie passagère qui a frappé les habitants de Pont-Saint-Esprit il y a plus de 50 ans.
15 août 1951, les habitants de Pont-Saint-Esprit sont frappés d'un mal étrange qui met le village sens dessus dessous pendant près de trois jours. Personne n'a oublié: plus de 300 femmes, hommes et enfants sont victimes d'hallucinations aussi violentes qu'incontrôlables. Trente malades seront hospitalisés et cinq autres seraient suicidés en plein délire.
La thèse officiellement retenue veut que la farine utilisée par le boulanger du village ait été contaminé par un champignon parasite aux propriétés hallucinogènes. Mais l'Américain Hank Albarelli vient de réveiller la controverse en publiant un ouvrage dans lequel il rejette le blâme sur les services secrets américains qui auraient administré du LSD aux habitants de Pont-Saint-Esprit lors de l'une de leurs nombreuses opérations secrètes de la guerre froide.


Voyez des images d'archives de l'histoire du «Pain qui rend fou» sur www.leparisien.fr

Publié le 22 mars 2010 à 11h52 | Mis à jour à 11h56


Le Pentagone enquête sur un réseau d'espionnage privé





Agence France-Presse
Washington





Le Pentagone enquête sur un de ses responsables, soupçonné de diriger un réseau d'espionnage privé en Afghanistan et au Pakistan, a indiqué lundi le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates.
«Nous avons une enquête en cours pour déterminer de quoi il s'agit en l'occurrence, pour déterminer les faits», a déclaré M. Gates au cours d'une conférence de presse conjointe avec son homologue canadien Peter MacKay. «Et s'il s'avère nécessaire de procéder à des changements, je le ferai».
Selon le New York Times du 15 mars, citant sous le couvert de l'anonymat des sources militaires officielles et des hommes d'affaires en Afghanistan et aux États-Unis, un responsable du ministère américain de la Défense, Michael Furlong, a embauché des sous-traitants auprès de sociétés de sécurité privées faisant travailler d'anciens agents de la CIA et des forces spéciales américaines.
Ces sous-traitants collectaient des renseignements permettant de localiser des militants islamistes et des camps rebelles, selon le journal. Les informations étaient adressées à des responsables de l'armée et du renseignement pour être ensuite utilisées lors des frappes aériennes au Pakistan et en Afghanistan.

«Franchement, c'est quelque chose que, dans le principe, je trouve préoccupant, mais je n'en sais pas assez pour dire si (...) cela s'est réellement passé, et dans ce cas, si cela a apporté de la valeur ajoutée», a dit M. Gates, lui-même ancien directeur de la CIA, la centrale de renseignement américaine.
Le rôle des sous-traitants dans la collecte de renseignements sur le terrain «est un sujet sur lequel je dois en savoir plus», a reconnu M. Gates, qui a rappelé qu'une grande part du renseignement américain était assuré par le Pentagone, et que 85% du budget du renseignement était affecté à ses différentes agences.







_________________


Dernière édition par marie_madeleine le Mar 23 Mar 2010 - 18:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie_madeleine

avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 56
Localisation : *Laval*~~ÎLE JÉSUS~~
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Afghanistan: La base de Gagetown en deuil   Sam 19 Déc 2009 - 14:59

Passer Noël en Afghanistan





http://www.cyberpresse.ca/international/correspondants/200912/19/01-932586-passer-noel-en-afghanistan.php

Publié le 17 mars 2010 à 18h19 | Mis à jour à 19h35


Un haut responsable d'Al-Qaeda sans doute tué au Pakistan




Ces derniers mois, les unités de la CIA et de l'armée américaine basées en Afghanistan ont considérablement intensifié les attaques avec leurs avions sans pilote dans les zones tribales pakistanaises frontalières.


Un haut responsable d'Al-Qaeda, Hussein al-Yemeni, impliqué dans une attaque récente contre la CIA en Afghanistan, a sans doute été tué au Pakistan, a annoncé mercredi à l'AFP un responsable américain de l'antiterrorisme.
Dans un entretien publié le même jour par la presse américaine, le directeur de la CIA Leon Panetta assure que les récentes frappes visant le réseau extrémiste d'Oussama ben Laden au Pakistan ont contraint ses dirigeants à se cacher et ont «sérieusement perturbé Al-Qaeda».
«Nous avons des éléments indiquant que Hussein al-Yemeni - un important responsable d'Al-Qaeda basé dans les zones tribales du Pakistan - a été tué la semaine dernière», a dit le responsable américain sous le couvert de l'anonymat.
La spécialité de Hussein al-Yemeni était «les explosifs et les opérations suicide» et il était soupçonné d'avoir joué «un rôle clé» lors d'une attaque contre une base américaine dans l'est de l'Afghanistan qui avait fait sept morts en décembre dernier, a dit le responsable dans un courriel.

Un médecin jordanien qui aurait été un agent triple s'était alors fait exploser sur la base de Khost près de la frontière pakistanaise le 30 décembre. L'attaque avait été la plus meurtrière à l'encontre de la CIA depuis 1983.
Hussein al-Yemeni aurait été tué par une attaque de drone dans la ville pakistanaise de Miram Shah, a précisé le responsable américain.
«La frappe qui semble l'avoir atteint a eu lieu à Miram Shah, une action claire et précise qui montre que ces tueurs ne peuvent pas se cacher, même dans des endroits assez construits», a relevé le responsable.
Sa mort «serait la dernière victoire en date d'une campagne systématique qui a pilonné Al-Qaeda et ses alliés, les privant de leurs dirigeants, comploteurs et combattants», a-t-il ajouté.
Ces derniers mois, les unités de la CIA et de l'armée américaine basées en Afghanistan ont considérablement intensifié les attaques avec leurs avions sans pilote dans les zones tribales pakistanaises frontalières, bastion des talibans pakistanais, sanctuaire d'Al-Qaeda et base arrière des talibans afghans.
Dans une interview publiée ce mercredi sur le site internet du Washington Post, le directeur de la CIA Leon Panetta vante les progrès accomplis contre Al-Qaeda grâce aux frappes de drones.
«D'après les renseignements que nous obtenons, il est très clair qu'ils ont beaucoup de mal à mettre en place une chaîne de commandement, qu'ils sont désordonnés», affirme-t-il, tout en refusant de commenter directement la frappe annoncée ce jour.
Si le réseau parvient encore à tuer des Américains et cherche toujours à recruter des agents sans lien apparent avec des organisations extrémistes, la CIA «exerce clairement une énorme pression sur leurs opérations», juge-t-il.
«Le président (Barack Obama) nous a donné pour mission de démanteler, éradiquer et vaincre Al-Qaïda et ses alliés militaires, et je pense que c'est ce que nous tentons de faire», conclut-il.




Hello see you tomorrow...
All Be Back....By


Good dreams ....




_________________


Dernière édition par marie_madeleine le Jeu 18 Mar 2010 - 0:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie_madeleine

avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 56
Localisation : *Laval*~~ÎLE JÉSUS~~
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Afghanistan: La base de Gagetown en deuil   Sam 19 Déc 2009 - 15:29

Chasse aux pirates
Une sécurité bien provisoire

Surtout autour de la Mer Baltique






http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2009/12/20091218-094600.html

Je me demande si les pirates Somaliens...*****
Demanderais des rançons pour financer des térroristes...
S'il ne seraient pas de méches avec eux!
Si ces le cas ...je pense les terroriste peuvent être en pannes
de moyen pour financer la poursuite de leur destruction par tout les moyens humains mit a leur disposition...
Ces 1 vrai suicide de masses collectives cet pseudo guerre Sainte...n'importe quoi...ces comme les sectes qui veux gérer tout les faits & gestes de leur voisin...


Iran: arrestation de 30 «mères en deuil»



Les forces de sécurité ont arrêté une trentaine de membres du groupe dit des «mères en deuil» qui protestaient à Téhéran contre la mort ou la disparition de leurs enfants lors des manifestations post-électorales, a rapporté dimanche un site Internet d'opposition.
Selon Kaleme.org, le site du chef de l'opposition Mir Hossein Mousavi, qui cite un témoin, ces femmes ont été arrêtées samedi dans le parc Laleh de la capitale.
«Aujourd'hui (samedi) à environ 16H00, nous nous trouvions dans le parc Laleh où il y avait une centaine de policiers (...) qui ne laissaient pas les mères s'asseoir sur les bancs ou se rassembler en groupes», déclare le témoin anonyme.
«Les mères étaient environ 70 lorsque les forces de sécurité les ont chassées hors du parc. Certaines se sont échappées et une trentaine ont été arrêtées et mises de force dans une camionnette de police», a ajouté ce témoin.

Kaleme ajoute qu'elles ont été conduites dans un commissariat, sans autre précision.
Selon le site des «mères en deuil» (http://mournfulmothers.blogfa.com), leurs enfants ont été tués ou sont portés disparus dans les manifestations consécutives à la réélection controversée du président Mahmoud Ahmadinejad le 12 juin.
Les mères vêtues de noir se rassemblent d'ordinaire tous les samedi après-midi dans le parc Laleh. Selon leur site, les forces de sécurité sont très présentes lors de ces rassemblements et certaines mères ont déjà été arrêtées dans le passé.
D'après leur site, le groupe des «mères en deuil» a été constitué à la suite de la mort de Neda Agha-Soltan, tuée par balle le 20 juin et devenue le symbole de la contestation populaire et de la répression. La vidéo amateur de sa mort, mise sur Internet, avait suscité une vague d'émotion et d'indignation dans le monde.
Des militants des droits de l'Homme et des femmes sont également membres du groupe, qui demande que les personnes responsables de la mort des leurs soient poursuivies en justice ainsi que la libération de tous les prisonniers politiques.
Plusieurs milliers de personnes, dont des réformateurs et des journalistes proches de l'opposition, ont été arrêtées dans la foulée des manifestations post-électorales, qui avaient fait 36 morts selon le gouvernement et 72 selon l'opposition.
Huit autres personnes ont été tuées le 27 décembre lors des manifestations antigouvernementales survenues le jour du deuil chiite d'Achoura, selon des chiffres officiels.


http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orient/201001/10/01-937768-iran-arrestation-de-30-meres-en-deuil.php

~~La violence fait aux femmes~~

http://mournfulmothers.blogfa.com/




Me semble que chaque être humain qui perdent la vie...
Sont que des innocents assasinées par des inconsciens...
Qui cause des dommages collatéreaux....
Franchement ces vouez a l'échec...
Le monde veulent l'Harmonie.
Point a la ligne...
Au lieu d'apporter une vrai Paix saine & Sainte...

Vive la communication...hihi







_________________


Dernière édition par marie_madeleine le Lun 22 Mar 2010 - 21:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie_madeleine

avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 56
Localisation : *Laval*~~ÎLE JÉSUS~~
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Afghanistan: La base de Gagetown en deuil   Lun 21 Déc 2009 - 23:09




Publié le 21 décembre 2009 à 12h23 | Mis à jour à 12h25


Un escroc qui faisait croire à la CIA qu'il pouvait prédire les attentats



http://www.cyberpresse.ca/actualites/insolite/200912/21/01-933029-un-escroc-qui-faisait-croire-a-la-cia-quil-pouvait-predire-les-attentats.php

hackeur *invisible* hier le 6 avril en pm 2010









Ben oui tiens 1 autre appel indésirable today

Mon institut financière a fait désactiver ma carte débit ...
Le 19 Mars 2010 après que les services de renseignements
Canadiens....G.R.C Nunavut***

Ont été aviser a retracer les appels téléphonique indésirables...
Ces faciles raccrocher la ligne...Composer
A= * 57 ce rend direct a Centrale de Bell...

Ensuite, il reste seulement au Enquêteur a retracer avec les infos enregistrer sur ma ligne.
Puis le tour est jouer...
Ben oui ca marche pas les faraudeurs avec moi.

Mon Nip est le même depuis 30 ans...coder * par moi
a l'âge de 18 ans...hum
Notamment, je suis avec la même institut depuis 41 ans...
Puis, j'ai jamais eu de fraude sur mon compte...
Je suis blanche comme neige....
Littéralement dans tout les aspect de ma vie...

Today, l'appel indésirable....Banque MTA****
Ca pas d'affaire la....


_________________


Dernière édition par marie_madeleine le Jeu 8 Avr 2010 - 20:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie_madeleine

avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 56
Localisation : *Laval*~~ÎLE JÉSUS~~
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Afghanistan: La base de Gagetown en deuil   Ven 25 Déc 2009 - 20:16

Publié le 25 décembre 2009 à 09h38 | Mis à jour à 18h34


L'OTAN confirme l'identité du soldat américain captif




Bowe Bergdahl a disparu le 30 juin dans le sud-est de l'Afghanistan. L'armée américaine a annoncé son enlèvement le 2 juillet.

Les talibans ont diffusé sur Internet la vidéo d'un soldat américain capturé fin juin dans l'est de l'Afghanistan. Il s'agit bien de Bowe Bergdhal, le seul soldat américain aux mains des talibans, a confirmé l'OTAN vendredi.

http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orient/200912/25/01-934041-lotan-confirme-lidentite-du-soldat-americain-captif.php



Hum ces étrange today 4 mars 2010...
Lorsque, j'attendais sur l'arrêt de boul. des laurentides...
J'ai vu une Limousine diplômatique officiel Bleu Marin!!!

L'immatriculation commencais par

Ces la première x que,je vois 1 plaque de Limousine qui commence par 1 ZÉRO 028~~~

Puis a 16:34 pm il y eu 1 bruit assourdissant...
2 Hélicoptère de l'Armée ...
Sont passer au dessus de chez moi....

Ouf moi qui a l'oreille sensible.....
La, j'essais d'imaginer ce Stress Continuel que vivent
les peuples en guerre...Seigneur ca pas d'allure...

Puis, je me souviens lorsque je faisais une recherche en mars 2009 sur 1 Colonnel William...
Moi au début, j'ai chercher le fort William en Écosse...



Hum ces en Ontario...

~Today 6 mars 10:52 am...*

Moi, j'ai terminer mes écrits pr 2011...*
Il y en a pour tout le Monde entier jusqu'a 2022...
Servez-vous...

Que La Lumière* guide vos principe moraux & les Stratégies jusqu'a la fin...
Lol...le temps nous est Conté...

Horloge du temps passé/présent/futur*****
Ca me fais penser a mon rêve des 2 Horloges...

_________________


Dernière édition par marie_madeleine le Lun 22 Mar 2010 - 21:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie_madeleine

avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 56
Localisation : *Laval*~~ÎLE JÉSUS~~
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Afghanistan: La base de Gagetown en deuil   Lun 28 Déc 2009 - 16:38

[quote="marie_madeleine"]
Ben Laden et Zawahiri «seront déférés à la justice»



*Aucune information fiable sur Ben Laden depuis des années!!!

Ouan ces étrange pcq... le 3 Août 2007...
J'avais eux 1 flash pour creuser dans les montagnes.
Je voyais 1 mausoler Rose....puis ca m'indiquait.
Tombeau... Ben Laden...
Cadran Nord Est a cheval sur la frontière du pakistan.
Puis, j'ai écris sur une feuille également...que
Ben Laden aurait le temps de se retourner 3 fois dans sa tombe avant qu'Ont le débusque!









Washington a laissé Ben Laden s'échapper en 2001

Ben oui tiens au début de 2001 .
Je discutais de Ben Laden avec mon Astrologue....hihi
Puis , je lui faisais pars de mes flash concernant...
Tout les dirigants en postes sur la planète.

Notamment les têtes que, j'ai vu tomber dans 1 flash.
colusion=ottawa



A=Saddam Hussien!
B=Des membres de AL-QAEDA!
C=LA Bourse mondiale!
D=La corruption dans le monde!
E=G.W Bush!
f= Les groupes criminaliser!
G=Effet Domino!
H=Les bouleversements climatiques a l'échel Mondial!













Publié le 28 décembre 2009 à 13h41 | Mis à jour à 13h52
Le Yémen ne sera jamais un nouveau «Tora Bora» pour Al-Qaeda


Les montagnes du Yémen ne seront jamais un nouveau «Tora Bora» pour Al-Qaeda, a affirmé lundi le ministère yéménite de la Défense alors que le réseau extrémiste a appelé à des attentats anti-occidentaux dans le pays et dans la péninsule arabique.
«Le Yémen, terre de paix et de sécurité, ne sera jamais un refuge pour ces terroristes assassins et ces trafiquants de drogue. Et ses montagnes ne seront jamais pour eux un Tora Bora», indique 26Sep.net, un site officiel du ministère.
http://www.cyberpresse.ca/international/moyen-orient/200912/28/01-934532-le-yemen-ne-sera-jamais-un-nouveau-tora-bora-pour-al-qaeda.php


Photo: AP


Al-Qaeda revendique l'attentat raté du vol Amsterdam-Detroit

( format_date( "2009-12-28 15:19:00.000" ));
(15h19)(28/12/2009) Al-Qaeda dans la péninsule arabique a revendiqué l'attentat manqué perpétré par un Nigérian vendredi sur un vol Amsterdam-Detroit, a annoncé lundi le centre américain de surveillance des...

_________________


Dernière édition par marie_madeleine le Sam 27 Fév 2010 - 21:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie_madeleine

avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 56
Localisation : *Laval*~~ÎLE JÉSUS~~
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Afghanistan: La base de Gagetown en deuil   Jeu 7 Jan 2010 - 20:20

http://www.cyberpresse.ca/international/201001/07/01-936857-les-pirates-informatiques-russes-en-toute-impunite.php



Les pirates informatiques russes en toute impunité




Le premier ministre Vladimir Poutine et son «dauphin», le président Dmitri Medvedev, s'attaquent avec beaucoup plus de succès et de plaisir aux pentes de ski de Krawnaya Polyana (sud de la Russie) qu'aux pirates informatiques, montre cette photo datée du 3 janvier.

(Moscou) Les pirates informatiques russes sont réputés parmi les meilleurs du monde. Et ils peuvent agir pratiquement en toute impunité partout sur la planète virtuelle, nous raconte notre collaborateur.

À quelques jours du sommet de Copenhague, la diffusion d'échanges de courriels entre climatologues britanniques, qui émettaient des doutes sur leurs propres études sur le réchauffement climatique, avait mis dans l'embarras la communauté scientifique. Rapidement, les pirates informatiques russes avaient été accusés d'être à l'origine du «Climategate».

Idem dans le cas d'un présumé détournement de dizaines de millions de dollars de la Citibank, révélé fin décembre par les autorités américaines.

S'il n'a toujours pas été prouvé clairement que les pirates russes étaient à l'origine de ces deux coups fumants, les pays occidentaux sont prompts à les accuser pour tout cybercrime. C'est que leur passif est déjà lourd et qu'ils sont nombreux et qualifiés, explique Nikita Kislitsine, rédacteur en chef de la revue Hacker.
Dans le cas de certains cybercrimes politiques, ils sont même accusés d'agir avec l'assentiment du Kremlin. Comme en 2007, en pleine crise avec l'Estonie à propos du déplacement d'un monument de soldat soviétique dans la capitale Tallinn.
Plusieurs ordinateurs de ce gouvernement «ennemi» avaient alors été mis hors service. Le groupe jeunesse pro-Kremlin Nachi s'était finalement vanté publiquement d'être à l'origine du coup, sans être embêté par les autorités.
Autorités incompétentes
Les informaticiens russes ont toutefois bien d'autres raisons que la politique pour se tourner vers le piratage, estime Nikita Kislitsine. Plusieurs succombent à la tentation par manque de défis professionnels et en raison des salaires plus bas qu'en Occident.
S'ils commettent généralement leurs cybercrimes en Europe de l'Ouest et aux États-Unis, ce n'est pas un hasard. «Il y a une entente tacite (entre les pirates russes) selon laquelle il ne faut pas voler en Russie. Parce qu'il n'y a pratiquement rien à y voler, parce que c'est mal de voler les siens, mais aussi parce qu'ils pourraient avoir des problèmes», explique M.Kislitsine.
«Les pirates savent qu'en Russie, ça ne risque pas de se régler devant une cour comme aux États-Unis, mais plutôt dans une voiture noire avec des hommes de main de la banque qui vous emmènent «discuter» sous un pont de Moscou», dit-il, se faisant l'écho des rumeurs qui courent dans le cyberespace.
Par contre, les risques d'être attrapé par les autorités russes pour un cybercrime économique sont minces, en raison de leur incompétence, estime Nikolaï Fedotov, analyste principal chez InfoWatch, une entreprise russe spécialisée dans la protection de données. Seuls de très rares cas se sont rendus jusque dans une salle de cour.
Si le crime est commis à l'étranger, comme la très forte majorité le sont, les risques diminuent d'autant plus. «Il n'y a de la coopération entre les États que dans des cas de crimes très graves», ajoute M. Kislitsine.
Comme la menace nucléaire
Le gouvernement russe promet pourtant de s'attaquer au problème. Pour cet analyste, la lutte contre la cybercriminalité économique n'est cependant que l'une des trois menaces qui devraient convaincre les États d'unir leurs forces sur l'internet.
Le cyberterrorisme et surtout, l'utilisation de l'internet à des fins militaires sont encore plus dangereux, explique Dmitri Grigoriev, conseiller en relations internationales à l'Institut des problèmes de la sécurité de l'information.
«Longtemps, les Américains ont cru que, parce qu'ils sont les créateurs de l'internet, ils peuvent en régler les problèmes seuls. La nouvelle administration (Obama) a finalement reconnu qu'elle ne le pouvait pas», explique M. Grigoriev. Depuis six mois, la Russie discute avec les Américains et d'autres pays pour poser les bases d'un traité de «désarmement». Pour M. Grigoriev, la menace cybernétique doit être traitée «de la même façon que la menace nucléaire».
«Il n'y a pas encore de faits avérés d'un pays qui aurait utilisé l'internet comme une arme de guerre. Mais toutes les grandes puissances sont prêtes à le faire. Il y a une menace. Nous ne savons pas exactement en quoi elle consiste, mais nous savons que nous devons faire quelque chose», conclut M.Grigoriev.



Une embuscade leur a été tendue
Les unités de l’ANP éliminent 10 terroristes

mardi12janvier2010



Les unités de l’ANP ont éliminé dix terroristes et récupéré 12 armes, avant-hier, au lieudit Mekharedj, dans la commune de Slim, à 100KM au sud de la wilaya de M’sila, apprend-on- d’une source crédible.



http://www.elkhabar.com/quotidienFrEn/lire.php?ida=191924&idc=103


Le FBI veut être votre ami Facebook



Marie-Eve Morasse,
Technaute.ca (Montréal)
17 mars 2010 | 11 h 35





L'agence américaine du renseignement s'est mise à la mode du web collaboratif et l'utilise pour obtenir de précieuses informations, selon le document d'une présentation rendu public.





L'Electronic Frontier Foundation a obtenu un
document du FBI (PDF) qui indique que les agents du service de renseignement américain sont déjà présents sur les sites Facebook, Twitter, MySpace et LinkedIn.

Ils y échangent des messages avec des suspects, identifient les amis de ceux-ci ou recueillent des renseignements. Le tout sous de fausses identités.

Ces révélations pourraient mettre le FBI dans l'embarras. L'an dernier, une Américaine du Missouri a été accusée de fraude parce qu'elle avait créé une fausse identité MySpace pour communiquer avec une adolescente. À la suite de son canular, une jeune fille de 13 ans s'était suicidée.


Les conditions d'utilisation de Facebook et MySpace indique qu'il est interdit de fournir de fausses informations.

Les agents du FBI semblent bien au fait de ces règles, mais ne sont pas certains que les enfreindre soit illégal.

«Si un agent viole les conditions d'utilisation, s'agit-il "d'activité illégale"», demande-t-on dans le document.

Le document présente également des techniques pour vérifier les alibis de suspects, notamment en allant vérifier leurs allées et venues sur les sites de réseautage social. Il avertit en outre les agents d'être prudents dans leurs amitiés virtuelles avec des juges.

L'Electronic Frontier Foundation, un groupe de défense des libertés individuelles, a également mis la main sur un
plan de cours (PDF) pour les employés du ministère du revenu américain (Internal Revenue Service) qui porte sur les sites de réseautage social.

Il indique que les employés ne peuvent utiliser de fausses identités pour enquêter sur les payeurs de taxes.

«Les employés ne peuvent mentir sur leur identité, même sur internet. Vous ne pouvez utiliser de l'information sur des sites internet en vous enregistrant sous de fausses identité», lit-on dans le document.
Il y en a des TONNES de Copies...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Afghanistan: La base de Gagetown en deuil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Afghanistan: La base de Gagetown en deuil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mon Espace Réseau :: Discussions Divers :: Actualité-
Sauter vers: